La routine, la meilleure amie du chien


Nous avons vu dans l'article Propreté : comment y parvenir que l’instauration d’une routine au niveau des repas contribue beaucoup à la propreté de votre chiot, mais cela n’est pas l’unique raison. Le chien se sent en vérité tout à fait à l’aise et sécurisé lorsque nous établissons et lui imposons notre propre routine. Cette dernière favorise davantage la discipline et l’éducation de notre chien. Il apprend et comprend plus facilement ce que nous attendons de lui, ce qui en fera un chien docile et de bonne compagnie.

Tout ce que vous instaurerez constituera ainsi une routine pour votre chien, en autant que vous soyez constant et que vous respectiez ce que vous avez mis en place au quotidien. Le temps des repas, de la marche au pied, du jeu, du repos, du dodo et du réveil matinal ne sont que quelques facettes de cette routine.

Lui demander de s’asseoir avant de recevoir son bol de nourriture ou avant de sortir à l’extérieur en fait aussi partie intégrante. C’est une des façons de le discipliner et de le rendre attentif à vos demandes. Vous avez d’ailleurs sûrement déjà entendu vos parents ou grands-parents vous dire : « Chaque chose en son temps. Il y un temps pour faire ses devoirs et un temps pour s’amuser. » C’est le rôle que la routine joue envers votre chien, en lui apprenant que chaque chose a son temps.

Il ne faut surtout pas oublier d’inclure dans la routine de votre chien une période d’exercice comme la marche au pied, élément essentiel à son équilibre mental et physique. Malheureusement, nos vies trépidantes font en sorte que nous négligeons souvent cet aspect. Or, faute de temps, c’est notre chien qui en écope. Imaginez par exemple ce qui se passerait si votre enfant ne pouvait dépenser son énergie en pratiquant un sport ou en s’amusant avec ses amis. Vous en feriez sûrement un hyperactif à la maison avec un niveau d’énergie difficile à canaliser. Il en va de même avec votre toutou.

Il est primordial de maintenir cette routine, car tout changement radical peut créer chez certains chiens des problèmes d’anxiété et d’insécurité qui se manifestent par des comportements non désirés comme la destruction, le jappement excessif, etc.

Beaucoup de gens se procurent notamment leur chien pendant la période des vacances et lui accordent tout leur temps et leurs loisirs. Mais lorsque revient le temps du métro, boulot, dodo, le chien est souvent oublié et négligé, aussi ne sait-il plus comment se comporter. Surviennent alors les problèmes. Si vous désirez donc profiter d’une période de vacances pour vous procurer votre chiot, instaurez malgré votre temps libre une routine qui s’apparentera plus ou moins à celle que vous auriez en temps normal. L’aspect le plus important de cette méthode est d’apprendre à Milou à rester seul pendant quelques heures, et ce, tous les jours. Que vous utilisiez la méthode de la cage ou non pendant vos absences, profitez d’une sortie avec les enfants, du temps accordé aux emplettes, à l’épicerie ou à toute autre activité pour l’habituer à être autonome dès le début. Il sera ainsi plus facile pour lui de s’adapter lors de votre retour au travail.

Dites-vous toutefois qu’il n’y pas d’âge pour imposer une routine à votre chien, il vous suffit juste de faire preuve de volonté, de discipline, de patience et de leadership.

Prochain article : La socialisation : indispensable pour l’équilibre de votre chien

Annick VanCraenen

Éducatrice canin

TOUTANIMA

#chien #éducation #routine

0 vue
Toutanima, Annick VanCraenen, éducatrice canin, Candiac, Rive-Sud