Tranche de vie de Peewee

Mis à jour : 29 août 2019


Vendredi dernier, j'ai décidé de me rendre chez une copine en vélo avec mon chien Peewee, mon bulldog américain croisé avec Boston terrier de 3 ans. 
Bien attaché à sa barre de promenade fixée sur mon vélo, la promenade était des plus agréable; moi les cheveux et lui les babines au vent.

En empruntant la piste cyclable qui traverse le parc Haendel situé dans la ville de Candiac, une grand-maman marchait sur la piste cyclable avec ses 2 petits- fils âgés d'environ 7 et 10 ans. Par politesse, j’avertie la dame que j'étais derrière eux et que j'allais passer à leur droite. Lorsque la dame s'est retournée et qu'elle nous a aperçu, elle a précipitamment agrippé les garçons pour les éloigner de nous en disant: « ATTENTION les garçons ! Ça c'est un chien très méchant !».


Très agacée par ce commentaire erroné, je n'ai pas pu m'empêcher d'arrêter et de l'aborder. « Excusez-moi, mais est-ce que je viens de vous entendre dire aux garçons que mon chien est très méchant ? » Bredouillante, elle répondit : « Bien habituellement, ces chiens là sont agressifs ». Je me suis donc élancée avec, je l'espère, un speech qui saura en conscientiser plus d'un.


- Le chien qui m'accompagne est d'abord un chien (Point !) qui s'appelle Peewee. Qu'est-ce qui vous porte à croire qu'il est méchant ? 


« Bien ces chiens là, sont souvent élevés avec des coups ce qui les rend agressifs.»

- Vous venez de dire qu'ils sont élevés pour être agressifs, c'est ça ? Alors, vous êtes d'accord avec moi que le chien n’a rien à voir là dedans et que c'est le maître qui fait la différence ? Un petit « Bien oui, peut-être» sors des lèvres pincées de la dame.


- Mon chien est en fait mon partenaire de travail. Je suis zoothėrapeute et ensemble nous aidons des gens, plus souvent qu'autrement des enfants, fragilisés. Je l'ai élevé et continue de le faire, avec respect et amour et en retour, il donne de l'amour… C'est certain qu'il possède un physique imposant, fort et puissant, mais il ne présente pas plus de comportements agressifs que plusieurs petits chiens mal éduqués. Je suis consciente que vous désirez mettre en garde les garçons sur l'importance de ne pas approcher des chiens qu'ils ne connaissent pas et c'est très bien. Néanmoins, d'avancer que les chiens inconnus et de surcroît, des chiens comme le mien sont systématiquement méchants, est non seulement faux, mais contribue à alimenter la PEUR plutôt que la prudence.



La rencontre s'est terminée par des excuses et sur une bonne note. Et je tiens à préciser que Peewee est resté assis, calme et posé pendant tout le long de la discussion, comme s'il savait qu'il n'avait pas le droit å l'écart, comme s'il savait que sa réputation (et sa survie) en dépendait.


La morale de l'histoire est que Peewee et tous ses semblables, sont victimes de racisme canin et qu'il faudrait sérieusement envisager de leur venir en aide en informant la population comment se comporter avec eux.

Peewee, fidèle partenaire, je te fais la promesse de te défendre et de continuer ma croisade pour éduquer l'être humain à cesser de voir en toi l'horreur et de réaliser que ta seule motivation est d'être bon et loyal.

Mance Lamothe - Zoothérapeute

TOUTANIMA.COM

514 708-7494

#chien #zoothérapie #ManceLamothe

Toutanima, Annick VanCraenen, éducatrice canin, Candiac, Rive-Sud